Les 4 conseils pour commencer la natation

Par des amateurs, pour des amateurs

Les 4 conseils pour commencer la natation

Natation conseils

La natation, c’est comme la course à pied : il faut y aller progressivement. Il est tout à fait normal qu’au début un nouveau nageur se sente perdu ! Il ne sait pas quelle position adopter, quelle nage il doit pratiquer, comment respirer… Ca a été pour moi en tout cas mes principales interrogations, partagées sur internet. Je vais donc tâcher ici de vous transmettre le fruit de mes recherches, mes conseils pour commencer la natation.

1. Les bons gestes

Quand je me suis plongé dans une piscine pour “vraiment” nager la première fois, je me suis tout d’abord demandé comment j’allais nager. Brasse ? Crawl ? Dans tous les cas, vais-je faire les bons mouvements ? Au début, rien ne sert de se prendre la tête !
Il faut considérer les 2-3 premières séances utiles pour vous situer et prendre vos marques. Même si vos mouvements ne sont pas parfaits, vous n’aurez pas le temps de prendre de mauvaises habitudes. Mettez-vous plutôt dans le bain avec quelques longueurs, des pauses régulières, prenez goût à la natation.
En parallèle de cette étape de découverte je vous conseille de vous renseigner, notamment via youtube, sur les bons gestes à réaliser pour les 3 nages principales : la brasse, le crawl, le dos. Je vous en conseille ici 3 que je trouve pertinentes et complètes :
Le crawl
La brasse
Le dos

Après vous être imprégné de la théorie, place à la pratique ! Commencez par votre nage favorite, et essayez de varier pour entraîner tout votre corps. Je vous laisse consulter les vidéos qui seront plus parlantes qu’un long discours sur les gestes propres à chaque nage !

2. Gérer sa respiration

Il y a un objectif à atteindre tant en brasse qu’en crawl : gagner du temps. Pour cela, il faut expirer de l’air de manière constante, par le nez et la bouche, durant toute votre phase d’immersion. Vous sortez alors de l’eau avec les poumons presque vides : c’est l’expiration active. Le simple fait de sortir de l’eau et ouvrir la bouche va vous faire absorber immédiatement de l’air : c’est l’inspiration réflexe. Vous pouvez alors replonger, il est inutile de chercher à emmagasiner trop d’air. Le surplus ne servirait qu’à vous gêner et vous gonfler trop. C’est tout, c’est la base de la respiration en natation !
On applique ensuite de deux manières différentes cette technique, suivant la nage pratiquée :
– En brasse, on respire tout simplement lorsque l’on sort la tête de l’eau, à la fin de la phase de traction des bras.
– En crawl, c’est plus compliqué. On préférera la respiration bilatérale, c’est à dire en alternant chaque côté. Il est conseillé de réaliser des cycles de 3 mouvements de bras, et de respirer dans le creux de l’épaule du bras alors en arrière et qui s’arme pour partir vers l’avant. On émerge le visage juste assez pour respirer, en regardant son épaule tant que possible. On replonge ensuite la tête en regardant vers le fond du bassin en même temps que le bras s’élance. Le nombre de cycles étant impair, on respirera de l’autre côté la prochaine fois.

3. Faire des pauses

N’hésitez pas à faire des pauses, surtout au début ! Il faut, comme dans tout sport, écouter son corps et s’arrêter si besoin. L’avantage de faire des pauses régulières au début n’est pas que de vous ménager, mais également de pouvoir constater facilement vos progrès en endurance par la suite. Vous ferez naturellement moins de pauses avec le temps ! Alors n’ayez pas peur de vous stopper si vous en ressentez le besoin, appliquez vous dans votre entraînement, et vous constaterez que vous progressez.

4. Être régulier

Encore une fois pas de miracle ici, si vous voulez vous améliorer alors nagez ! Il n’y a pas de bon chiffre concernant le nombre d’entraînements. Cependant, on privilégiera un minimum de 2 séances par semaine pour qu’un entraînement soit efficace, et un maximum de 4 séances par semaine pour garder du temps et de l’énergie pour la course à pied ou le vélo.
N’hésitez pas à alléger certaines semaines si vous avez besoin de récupérer, mais faites l’effort d’aller au moins nager un peu, ça sera forcément bénéfique !

J’espère comme toujours que ces conseils vous seront utiles. Nous rédigerons d’autres articles pour détailler certains aspects clés de la natation, alors gardez un œil sur le site. Merci de m’avoir lu, à bientôt !

Si vous êtes intéressés par la course à pied, vous pouvez lire nos conseils pour débuter cette pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.